Cultures écrites, cultures numériques


Ce chantier porte sur les médiations des savoirs et de la culture entendue dans un sens large. Ces médiations sont renouvelées par les nouvelles formes et supports numériques d’édition, de diffusion et de circulation des objets culturels et des informations : gestes et pratiques professionnelles, dispositifs médiatiques, configurations socio-économiques, inscriptions et formes éditoriales, usages. À travers différentes actions, il s’agit de se donner les moyens de comprendre les pratiques et transformations des modes de circulation des textes, des savoirs, des biens culturels au carrefour d’une approche centrée sur les industries culturelles et médiatiques, et d’une approche centrée sur les formes culturelles dans leur matérialité. Ainsi, les recherches collectives et individuelles creusent les questions de la circulation culturelle et de la variation médiatique selon plusieurs facettes : celle du document comme projet social et de mémoire, celle des écritures numériques et de l’analyse discursive et sémiologique de corpus web, celle des médias numériques comme paradigmes communicationnels des discours sur la culture.

Le travail collectif avec d’autres disciplines (psychologie, sociologie, informatique, géographie) comme la mobilisation du regard des professionnels des secteurs concernés dans les actions mises en œuvre constituent également des modes opératoires fertiles pour saisir ensemble usages, discours et dispositifs.

Projets associés :